Accident mortel sur l’installation Centraco (Gard) : l’ASN réquisitionnée par la justice pour l’assister dans l’enquête technique

Publié le 14/09/2011 à 09:50

Note d'information

L’accident qui s’est produit lundi 12 septembre 2011, dans le four de fusion de l’installation Centraco située sur la commune de Codolet (Gard), a causé la mort d’un salarié et en a blessé quatre autres, dont un gravement.

L’ensemble des mesures de la radioactivité dans l’environnement confirme l’absence de conséquence de cet événement,sur le plan radiologique pour la population et l’environnement. De ce fait, aucune action de protection des populations n’a été mise en œuvre.

La division de Marseille de l’ASN s’est rendue sur le site dès que l’accident s’est produit. L’ensemble de l’installation a été arrêté peu après l’explosion.

Le 13 septembre, le parquet de Nîmes a sollicité l’ASN pour apporter un appui technique aux enquêteurs judiciaires mobilisés. Dans ce contexte, la division de Marseille de l’ASN a conduit, en lien avec les enquêteurs, une inspection qui a débuté le 13 septembre et qui pourrait se dérouler sur plusieurs jours, afin de comprendre les circonstances dans lesquelles l’accident est survenu et d’en identifier les causes techniques et organisationnelles.

L’installation Centraco a pour objet le traitement de déchets faiblement ou très faiblement radioactifs, par fusion pour les déchets métalliques ou par incinération pour les déchets incinérables. Le procédé de fusion consiste à traiter des déchets métalliques essentiellement ferreux (vannes, pompes, tuyaux, outils…), issus des opérations de maintenance et de démantèlement des installations nucléaires. Ces matériaux sont triés, découpés puis fondus dans un four électrique à induction, dans lequel est survenu l’accident du 12 septembre.

L’installation Centraco a été autorisée par décret en 1996 et a été mise en service en 1999. Elle fait l’objet d’inspections régulières, dans le cadre des actions de contrôle de l’ASN.

En 2008, l’ASN avait constaté des lacunes et demandé à l’exploitant Socodei1 de mettre en place un plan d’amélioration de la sûreté au sein de son installation. Depuis lors, l’ASN a renforcé son contrôle pour s’assurer de la mise en œuvre effective de ce plan. Neuf inspections ont été menées en 2009, cinq inspections en 2010 et, à ce jour, cinq inspections sur l’année 2011 ; la dernière d’entre elles, inopinée et de nuit, s’est déroulée les 31 mai et 1er juin 2011.

Toutes les lettres de suites de ces inspections sont directement accessibles au public sur le site Internet de l’ASN : www.asn.fr .

[1] : Socodei, Société de conditionnement des déchets et des effluents industriels, exploitant de l’installation Centraco, est une filiale d’EDF.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017