L'ASN intervient dans le cadre de l'assainissement d'un ancien site industriel pollué au radium à Bandol (83)

Publié le 05/12/2007 à 00:00

Note d'information

L'ASN est intervenue du 22 novembre au 4 décembre 2007 dans le cadre de la remise en état d'un ancien site industriel pollué au radium localisé sur la commune de Bandol (83). Parallèlement à l'évacuation par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) des déchets présents sur le site, l'ASN, au titre du principe de précaution, a fait réaliser par son appui technique l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) des mesures de radioactivité dans les terrains voisins du site pollué.
 
A la suite de la découverte d'une légère contamination sur une propriété privée voisine, l'ASN a vérifié avec l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire l'absence de conséquences sanitaires pour les personnes occupant ce terrain. La découverte de cette contamination a par ailleurs amené l'ASN à demander à l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs de procéder à la décontamination immédiate du terrain.
 
A partir de janvier 2008, l'ASN fera procéder à un état des lieux détaillé de cet ancien site industriel pour permettre à l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d'évaluer les opérations d'assainissement restant, le cas échéant, à réaliser.
 
Ce site industriel était occupé par la Société d'études et d'application du radium qui a fabriqué de 1945 à 1960 des sels radio-luminescents de radium 226 pour l'application de peintures lumineuses sur divers objets (tableaux de bord, aiguilles de montres…).
 
L'ASN rappelle qu'une vingtaine de sites de ce type, dont la plupart sont très anciens (plusieurs dizaines d'années), doit faire l'objet d'une remise en état du fait de pollutions radioactives. Il s'agit donc d'un domaine identifié et inventorié.
 
Remettre en état un site suppose deux opérations successives : tout d'abord la mise en sécurité du site, qui consiste notamment à enlever les principaux déchets facilement accessibles et à sécuriser les accès au site, ensuite la remise en état du site, c'est-à-dire son assainissement afin de le rendre de nouveau utilisable. En application de la loi du 28 juin 2006 relative à la gestion durable des déchets radioactifs, il existe désormais un fonds de service public permettant de réaliser des travaux d'assainissement. L'intervention sur le site de Bandol a pu être réalisée grâce à ce fonds. L'ASN participe à la Commission nationale des aides dans le domaine radioactif qui décide leur attribution.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017