Réacteur EPR de Flamanville 3 : l’ASN autorise l’introduction de vapeur contenant du tritium pour la préparation et la réalisation des essais à chaud du réacteur

Publié le 08/10/2018 à 12:00

Note d'information

Bilan des étapes préalables à la mise en service du réacteur EPR de Flamanville
Bilan des étapes préalables à la mise en service du réacteur EPR de Flamanville

L’ASN a autorisé l’introduction de vapeur contenant du tritium dans certains circuits du réacteur EPR de Flamanville pour la préparation et la réalisation des essais à chaud. Cette autorisation nécessitait l’entrée en vigueur des nouvelles décisions réglementant les prélèvements et la consommation d’eau, les rejets d’effluents et la surveillance de l'environnement du site de Flamanville. L’entrée en vigueur de ces décisions est intervenue le 7 octobre 2018.

Les essais à chaud du réacteur EPR de Flamanville requièrent de la vapeur. Le 30 novembre 2017, EDF a demandé à l’ASN l’autorisation d’utiliser de la vapeur contenant du tritium en provenance des réacteurs 1 et 2 de Flamanville, en complément ou en substitution des autres sources de production de vapeur présentes sur le site (chaudières auxiliaires et chaudières provisoires). L’introduction de tritium dans l’installation nécessite une autorisation qualifiée « d’autorisation de mise en service partielle » en application de l’article 20 du décret no 2007-1557 du 2 novembre 2007 modifié. Cette autorisation est délivrée pour la période correspondant au délai nécessaire pour la réalisation de ces essais.

L’utilisation de vapeur contenant du tritium ne modifie pas les quantités de tritium rejetées dans l’environnement pour l’ensemble du site de Flamanville. L’utilisation de cette vapeur présente des enjeux limités en matière de radioprotection des personnes et de protection de l’environnement.

Les essais à chaud se dérouleront en plusieurs phases, dont certaines concerneront les tuyauteries du circuit secondaire du réacteur EPR de Flamanville. Ces tuyauteries présentent des défauts de réalisation, actuellement en cours d’analyse (voir notes d’information du 25 juillet 2018 sur les conditions de reprise de certaines opérations de soudage sur le site et du 3 octobre 2018 sur les anomalies des soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR). La décision de l’ASN soumet à son accord préalable la mise en pression des circuits sur lesquels ces défauts de réalisation ont été détectés.

Le dossier de demande d’EDF pour l’introduction de vapeur contenant du tritium et le projet de décision de l’ASN ont fait l’objet d’une consultation du public. Une synthèse des commentaires auxquels cette consultation a donné lieu est publiée sur le site Internet de l’ASN.

Cette mise en service partielle est l’une des étapes préalables à la mise en service du réacteur EPR de Flamanville. Les autres procédures en cours d’instruction par l’ASN sont détaillées dans la frise chronologique. Elles feront également l’objet de consultations du public.

En savoir plus :

Publié le 03/10/2018

Décisions de l'ASN

Décision n° 2018-DC-0642 de l’ASN du 26 juillet 2018

Décision n° 2018-DC-0642 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 26 juillet 2018 autorisant une mise en service partielle de l’installation nucléaire de base dénommée Flamanville 3 (INB n° 167) exploitée par Électricité de France (EDF)

Publié le 28/09/2018

Décisions de l'ASN

Décision n° 2018-DC-0639 de l’ASN du 19 juillet 2018

Décision n° 2018-DC-0639 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 19 juillet 2018 fixant les valeurs limites de rejet dans l’environnement des effluents des installations nucléaires de base n° 108, n° 109 et n° 167 exploitées par Électricité de France (EDF) dans la commune de Flamanville

Consultation du public du 05/07/2018 au 19/07/2018

[2018.07.62]

EPR Flamanville - autorisation "essais vapeur"

EDF a transmis à l’ASN une demande d’autorisation afin d’introduire de la vapeur contenant du tritium dans certains circuits du réacteur EPR de Flamanville, pour préparer et réaliser les essais à chaud du circuit secondaire.

5 commentaire(s)

Lire la suite

Publié le 25/07/2018 à 11:00

Note d'information

EPR : l’ASN définit les conditions de reprise de certaines opérations de soudage sur site

L’ASN a communiqué à EDF les conditions de reprise de certaines opérations de soudage des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville. Les opérations de soudage concernées se limitent à celles réalisées avec le procédé « TIG orbital »[1] permettant d’atteindre des performances mécaniques élevées.

Publié le 03/10/2018 à 09:53

Note d'information

Soudures de l'EPR : un travail technique important reste à faire

Les soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville 3 sont concernées par des écarts de conception et de réalisation.

Date de la dernière mise à jour : 08/10/2018