Protection des installations nucléaires contre les chutes d'avions

Publié le 13/09/2001 à 00:00

Note d'information

La protection des installations nucléaires contre les risques externes (séismes, inondations, incendies d'origine externe, …) est un aspect de la sûreté pris en compte par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

 

Concernant les chutes d'avions, les règles fondamentales de sûreté (RFS) applicables distinguent, pour la construction des installations nucléaires, 3 familles d'avions :

 

  • 1) les petits avions civils (aviation générale, de masse inférieure à 5,7 tonnes) ;
  • 2) l'aviation militaire ;
  • 3) l'aviation commerciale (avions de masse supérieure à 5,7 tonnes).

 

Compte tenu des probabilités de chute de ces avions sur les installations nucléaires, celles-ci sont construites depuis les années 70 pour résister sans dommages à l'impact de la chute d'avions de la 1ère famille, les petits avions civils. Elles ne sont pas construites pour résister sans dommages à l'impact d'autres avions, dont les probabilités de chute accidentelle sont extrêmement faibles. En la matière, les règles françaises ne diffèrent pas de la pratique internationale.

 

Ce qui s'est passé aux USA ne relève pas de chutes accidentelles mais de véritables actes de guerre, qui ne sont pas pris en compte dans la construction des installations nucléaires.

 

S'agissant de la chute d'un avion de grande taille, l'impact sur la sûreté d'une installation nucléaire dépendrait de multiples paramètres et pas seulement de la masse de l'avion. Même si elles ne sont pas construites pour résister sans dommages à un tel choc, les centrales nucléaires offriraient une bonne capacité de résistance grâce notamment à leurs enceintes de confinement en béton armé.

 

Par ailleurs, les installations nucléaires sont classées points sensibles et à ce titre font l'objet de mesures de protection contre le terrorisme, qui ont été renforcées dans le cadre du plan VIGIPIRATE. Ces mesures, de même que les études menées sur la résistance d'une installation nucléaire face à un acte de terrorisme ne peuvent pas, par nature, faire l'objet d'une communication publique.

 

Le numéro 142 de Contrôle, le magazine de l'ASN, paru début septembre 2001, traite de l'ensemble des risques externes (séismes, inondations, incendies d'origine externe, …) et compte un article consacré à la protection des centrales nucléaires contre les chutes d'avions.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017