Mise en demeure de l'atelier TU5 de l'établissement COGEMA de Pierrelatte

Publié le 18/07/2006 à 00:00

Note d'information

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a mis en demeure l'exploitant de l'atelier TU5 de l'établissement COGEMA de Pierrelatte, de prendre, sous 3 mois après validation de son plan d'action par l'ASN, les actions nécessaires pour qu'aucune matière nucléaire de teneur isotopique en uranium 235 supérieure à 1 % ne soit présente dans l'installation.

Le 30 juin 2006, l'établissement COGEMA de Pierrelatte a informé l'ASN qu'une cuve d'effluents liquides, en attente de transfert vers la station de traitement du site, comportait une teneur isotopique en uranium 235 de 1,09 %. La teneur maximale autorisée sur l'installation TU5 est fixée par décret à 1 %.

Depuis le 7 juin 2006, l'établissement COGEMA de Pierrelatte a entrepris de reconditionner plusieurs fûts contenant des effluents uranifères. Les fûts ont été rassemblés par lots homogènes. A l'issue du traitement du premier lot et de la découverte d'une teneur isotopique moyenne en uranium 235 supérieure à 1 %, des analyses complémentaires ont montré que plusieurs fûts présentaient une teneur supérieure à 1 %. La teneur maximale mesurée était de 1,47 %. Une vérification de l'ensemble des fûts est en cours.

Le contrôle de la teneur isotopique en uranium 235 est la seule disposition mise en place par l'exploitant pour prévenir le risque de criticité.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017