Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Suivi des grands engagements du CEA en matière de sûreté, avancement du plan stratégique… : le collège de l’ASN a auditionné Bernard Bigot, administrateur général du CEA

Publié le 06/08/2014 à 11:14

Note d'information

Le collège de l’ASN auditionne régulièrement les principaux acteurs du nucléaire sur les enjeux de sûreté nucléaire et de radioprotection. Il a auditionné, le 10 juillet 2014, Bernard Bigot, administrateur général du CEA.

Le collège de l’ASN a demandé au CEA de présenter les grands enjeux de sûreté nucléaire et de radioprotection de ses installations, en particulier les enseignements tirés de l’année 2013. Le collège de l’ASN a notamment constaté que les grands engagements1 qui avaient pour échéance l’année 2013 ont été soldés.

Le CEA a ensuite présenté l’avancement de son plan stratégique, notamment en termes de création, de mise en service, de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement de ses installations. L’ASN a constaté que le suivi de ce plan stratégique constituera une charge de travail importante pour les équipes du CEA et pour celles de l’ASN, notamment en raison du réexamen de sûreté de nombreuses installations du CEA, qui doit être réalisé avant 2017. Les projets des réacteurs Jules Horowitz (RJH) et ASTRID ont fait l’objet d’échanges plus approfondis ; le collège de l’ASN a noté les modifications d’échéances associées au projet RJH et rappelé les exigences déjà formulées2 concernant  le projet ASTRID.

Enfin, le CEA a informé l’ASN de ses réflexions relatives à l’optimisation des contrôles qu’il réalise dans le cadre des directives Euratom en radioprotection3 et des décisions individuelles encadrant les rejets et limites de ses sites. Le CEA a enfin présenté différentes options pour clore l’incident de contamination au tritium des bâtiments de la société 2M Process situés à Saint-Maur-des-Fossés4. Des réunions techniques avec les services concernés seront organisées sur ces points particuliers.

1. En 2006, l’ASN a souhaité que certains engagements relatifs à la sûreté et à la radioprotection du CEA fassent l’objet d’un suivi plus rigoureux. Le CEA a donc présenté à l’ASN en 2007 une liste de dix-neuf engagements majeurs, dénommés "grands engagements". Parmi ces grands engagements, ont été soldés en 2013 ceux relatifs :

  • à la mise en service de l’installation AGATE ;
  • à la suppression de l’interaction entre les bâtiments LECA et STAR ;
  • au désentreposage de l’INB PEGASE ;
  • à l’évacuation des effluents organiques de haute activité de la cuve HA4.

 

2. Consulter la note d’information publiée par l’ASN le 17 avril 2014

3. Consulter la note d’information publiée par l’ASN relatives aux directives en radioprotection

4. Consulter la note d’information publiée par l’ASN le 9 novembre 2010

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017