Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

L’ASN a réuni le Groupe permanent d’experts sur l’anomalie affectant la cuve de l’EPR de Flamanville

Publié le 01/10/2015 à 18:15

Note d'information

Cuve du réacteur EPR

Cuve du réacteur EPR

L’ASN a réuni le 30 septembre 2015 le Groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires (GP ESPN) sur l’anomalie affectant la composition de l’acier dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve du réacteur de l’EPR de Flamanville. Des représentants du HCTISN, de l’ANCCLI et des autorités de sûreté étrangères concernées par la construction d’un EPR ont assisté à cette séance en tant qu’observateurs.

Fin 2014, Areva a informé l’ASN que des essais réalisés sur un couvercle représentatif de celui destiné à l’EPR de Flamanville ont montré la présence d’une zone présentant une concentration importante en carbone et conduisant à des propriétés mécaniques plus faibles qu’attendues. Des mesures ont confirmé la présence de cette anomalie dans le couvercle et le fond de la cuve de l’EPR de Flamanville.

Suite à ces résultats, Areva a transmis à l’ASN un dossier présentant la démarche de justification envisagée pour justifier du caractère suffisant des propriétés mécaniques du matériau, qui s’appuie  notamment sur un nouveau programme d’essais.

Le GP ESPN a remis à l’ASN un avis et ses recommandations sur la démarche envisagée par Areva.

Sur la base notamment de cet avis, l’ASN prendra prochainement position sur la démarche envisagée par Areva pour justifier du caractère suffisant des propriétés mécaniques du matériau et rendra publique cette prise de position.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017