Incident sur l'alimentation électrique du réacteur nucléaire suédois Forsmark 1

Publié le 09/08/2006 à 00:00

Note d'information

 L'ASN a été informée d'un incident, survenu le 25 juillet 2006, sur l'alimentation électrique du réacteur nucléaire suédois Forsmark 1. A la suite d'un court-circuit, le réacteur a été coupé du réseau électrique externe. Deux des quatre groupes électrogènes de secours, assurant le relais de l'alimentation électrique externe dans une telle situation, n'ont pas démarré. Les systèmes de sécurité, assurant notamment le refroidissement et l'arrêt automatique du réacteur, ont néanmoins fonctionné normalement.

 

Cet incident n'a eu aucune conséquence sur l'environnement.

 

L'Autorité de sûreté nucléaire suédoise, SKI, a constaté que la même anomalie s'était produite simultanément sur les deux groupes électrogènes et a classé l'incident au niveau 2 de l'échelle INES.

 

L'exploitant de la centrale suédoise d'Oskarshamn a décidé, dans une démarche préventive, de mettre à l'arrêt les deux réacteurs de cette centrale dotés de la même technologie.

 

 Forsmark 2 faisant déjà l'objet d'un arrêt pour maintenance et rechargement en combustible, SKI a précisé qu'aucun autre réacteur sur les dix installations que compte la Suède ne nécessitait une mise à l'arrêt préventive.

 

Le réacteur de Forsmark 1 est un réacteur à eau bouillante différent des réacteurs à eau sous pression installés en France. En outre, les systèmes électriques sont différents de ceux des centrales françaises. Toutefois, l'ASN a engagé, avec l'appui de l'IRSN, une analyse approfondie de l'incident afin de s'assurer qu' EDF en tire les enseignements utiles pour les installations françaises.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017