INCIDENTS DE CONTAMINATION A LA CENTRALE DU TRICASTIN

Publié le 26/07/1999 à 00:00

Communiqué de presse

Dans la soirée du 26 juillet 1999, la contamination d'un agent d'une société prestataire d'EDF a été détectée par le portique de contrôle de sortie des locaux nucléaires du réacteur 2.

Le service médical d'EDF a relevé une contamination interne de l'ordre de 1/10e de la limite annuelle réglementaire ainsi qu'une contamination de ses vêtements de protection.

Le rôle de cet agent, chef de manœuvre, était de guider le grutier effectuant des transfert de pièces sur le chantier de remplacement du couvercle de cuve du réacteur. Ce travail ne l'exposait pas à priori à un risque de contamination. Aucun des vingt autres agents présents sur le chantier n'a par ailleurs été contaminé.

Dans la soirée du 27 juillet 1999, un agent EDF intervenant sur une pompe du circuit de refroidissement du réacteur a reçu une contamination interne de l'ordre du 1/100e de la limite annuelle réglementaire.

Les chantiers en cours dans le bâtiment réacteur ont depuis été interrompus par la direction de la centrale. Un contrôle général de la propreté radiologique des chantiers ainsi qu'un rappel des exigences de la radioprotection aux intervenants ont été aussitôt entrepris par EDF.

Les deux agents ont repris leurs activités professionnelles et font l'objet d'un examen quotidien sous le contrôle de l'Office pour la radioprotection contre les rayonnements ionisants (OPRI), destiné à apprécier la décroissance de contamination.

L'inspection réalisée par l'Autorité de sûreté, le 28 juillet 1999 matin, a permis de constater que :

  • l'origine de la contamination de l'agent de la société prestataire n'a pas encore été identifiée, mais fait l'objet de recherches complémentaires ;
  • la contamination de l'agent EDF aurait pu être évitée par une protection individuelle mieux adaptée ;
  • la décision d'arrêt des chantiers était appropriée.

Pour ces raisons, l'Autorité de sûreté a décidé de classer cet événement en incident significatif de niveau 0 sur l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017