Écarts sur les lignes vapeur de l’EPR de Flamanville : les huit soudures de traversée devront être réparées

Publié le 20/06/2019 à 08:00

Communiqué de presse

Par courrier du 19 juin 2019, l’ASN a informé EDF que, compte-tenu des nombreux écarts survenus lors de la réalisation des soudures de traversées de l’EPR de Flamanville, celles-ci devaient être réparées.

VVP EPR - Soudures traversée enceinte - copyright ASN
VVP EPR - Soudures traversée enceinte - copyright ASN

EDF avait proposé en 2018 une démarche visant à justifier le maintien en l’état de ces soudures. L’ASN avait alors jugé que l’issue d’une telle démarche était incertaine et avait invité EDF à engager les opérations préalables à la remise en conformité des soudures situées entre les deux parois de l’enceinte de confinement du réacteur [consulter la note d’information publiée du 03/10/2018].

La démarche d’EDF a fait l’objet d’une instruction par l’ASN, avec l’appui technique de l’IRSN, incluant une consultation du Groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires (GP ESPN). [consulter la note d’information publiée le 11/04/2019].

Dans son avis du 11 avril 2019, le GP ESPN a notamment considéré que la nature et le nombre particulièrement important des écarts survenus lors de la conception et de la fabrication de ces soudures constituaient des obstacles majeurs à l’application d’une démarche d’exclusion de rupture.

EPR de Flamanville - Coupe simplifiée d’une traversée

Par courrier du 7 juin 2019, EDF a sollicité l’avis de l’ASN sur la possibilité de réparer ces soudures vers 2024, après la mise en service du réacteur.

Dans son courrier du 19 juin, l’ASN note que la remise en conformité des soudures de traversées avant la mise en service du réacteur est techniquement réalisable. Le report des opérations de réparation après la mise en service du réacteur soulèverait plusieurs difficultés, notamment au regard de la justification de la sûreté du réacteur durant la période transitoire. L’ASN considère donc que la réparation des soudures concernées avant la mise en service du réacteur constitue la solution de référence.

En savoir plus :

Publié le 03/10/2018 à 09:53

Note d'information

Soudures de l'EPR : un travail technique important reste à faire

Les soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville 3 sont concernées par des écarts de conception et de réalisation.

Publié le 11/04/2019 à 16:00

Note d'information

Soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville

L’ASN a réuni les 9 et 10 avril 2019 son Groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires (GP ESPN) sur la démarche proposée par EDF pour traiter les écarts affectant les soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville.

Séance du groupe permanent d'expert pour les équipements sous pression nucléaire du 9 et 10 avril 2019

Séances des 9 et 10 avril 2019

Démarche proposée par EDF concernant le traitement des écarts affectant les soudures des lignes vapeur principales en exclusion de rupture du réacteur EPR de Flamanville 3

Contrôle des équipements sous pression nucléaires

Centrale nucléaire EPR de Flamanville - Réacteurs de 1600 MWe - EDF

Télécharger

Lettre de saisine

(PDF - 139,68 Ko)

Télécharger

Avis des groupes permanents d'experts

(PDF - 115,34 Ko)

Télécharger

Rapport de l'ASN

(PDF - 6,09 Mo)

ASN

Lire l'avis de l'IRSN

(Lien externe)

Défauts de soudure sur les circuits secondaires principaux du réacteur EPR

Retrouvez toutes les actualités relatives aux anomalies détectées sur la cuve de l'EPR de Flamanville

 ________________________________

Contact presse : Evangelia Petit, chef du service presse, tél. : 01 46 16 41 42, evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 20/06/2019