L’association Robin des Bois présente au collège de l’ASN deux études relatives aux déchets à radioactivité naturelle renforcée commandées par l’ASN

Publié le 29/06/2009 à 10:56

Note d'information

Sur invitation du Collège, l’association Robin des Bois a présenté à l’ASN le 4 juin 2009 deux études sur les déchets à radioactivité naturelle renforcée, que l’ASN lui avait commandées.
Certaines activités industrielles, non liées au cycle électronucléaire, concentrent dans les déchets issus des procédés de production la radioactivité naturelle contenue dans les matières qu’elles utilisent (par exemple les cendres de centrales thermiques au charbon).
 
La première étude a dressé un inventaire des sites pollués par la radioactivité naturelle renforcée et par des activités industrielles susceptibles d’avoir généré ou générant des déchets à radioactivité naturelle renforcée. Cette étude, réalisée en 2005, a été complétée en 2008 par une seconde étude, qui concerne les dépôts historiques de cendres de centrales thermiques au charbon et de phosphogypses .
 
L’ASN doit remettre aux ministres chargés de la santé et de l’environnement un bilan de la gestion des déchets à radioactivité naturelle renforcée en juillet 2009 conformément aux dispositions de la loi du 28 juin 2006 sur la gestion durable des déchets et des matières radioactives. Elle s’est notamment appuyée sur ces études pour élaborer ce bilan.
 
Les recommandations qui accompagnent le bilan visent à améliorer la gestion des déchets à radioactivité naturelle renforcée. Les principales seront intégrées dans le prochain Plan national de gestion des déchets et des matières radioactives (PNGMDR). L’ASN publiera le bilan de la gestion des déchets à radioactivité naturelle renforcée sur son site Internet www.asn.fr.
 
 
• Consultez les études Robin des bois
• Consultez le PNGMDR
• Pour en savoir plus : consultez le dossier thématique « La gestion des déchets radioactifs »

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017