L’ASN prend une décision fixant, de manière temporaire, de nouvelles modalités de rejets d’effluents radioactifs et chimiques liquides pour le site nucléaire de Cruas-Meysse

Publié le 18/08/2011 à 18:22

Note d'information

Le collège de l’ASN a adopté le 28 juillet 2011 une décision temporaire relative aux rejets d’effluents de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Cette décision, qui répond à une demande déposée par EDF le 1er juin 2011, a fait l'objet d'une instruction technique et administrative de l’ASN, d’une consultation des Conseils départementaux de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) de la Drôme et de l’Ardèche et d’une consultation de la Commission locale d’information (CLI) de Cruas.

Cette modification porte sur les conditions relatives au débit minimal du Rhône observé à l’amont du site, dans lesquelles est autorisée la réalisation de rejets d’effluents liquides radioactifs. En effet, les conditions hydrologiques auxquelles a été confrontée la région Rhône-Alpes au printemps 2011 se sont traduites par des débits du fleuve historiquement bas au niveau de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

La décision de l’ASN fixe ainsi de nouvelles conditions de rejets jusqu’au 1er novembre 2011, date à laquelle les conditions applicables antérieurement seront rétablies.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017