L'ASN et l'ASND mènent une inspection de grande ampleur sur le centre CEA de Cadarache

Publié le 22/06/2009 à 15:56

Note d'information

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l’Autorité de sûreté nucléaire de défense (ASND) ont mené, du 12 au 15 mai 2009, une inspection de revue conjointe sur le centre CEA de Cadarache.

L’équipe d'inspection était composée de dix inspecteurs de l'ASN, de deux inspecteurs de l’ASND et de sept experts de l’IRSN. Un inspecteur et un contrôleur du travail ont assisté à une partie de l’inspection.
 Cette inspection portait sur la gestion des opérations de génie civil en cours sur le centre. Elle concernait ainsi à la fois les chantiers de construction de nouvelles installations nucléaires (Réacteur Jules Horowitz, AGATE, MAGENTA, RES) et les travaux de rénovation d’installations anciennes (LEFCA, CABRI).

Les inspecteurs ont examiné les thèmes suivants :

 

  • Assurance de la qualité du chantier mise en place (contrôle technique et surveillance prescrite au titre de l’arrêté du 10 août 1984, dit « arrêté qualité ») ;
  • Maîtrise de la qualité des prestations ;
  • Gestion des modifications et adaptations des chantiers ;
  • Degré d’implication des pôles de compétence nationaux du CEA.

 

Au terme de cette inspection, l’ASN et l’ASND ont constaté la mobilisation et le sérieux des équipes impliquées. Les inspecteurs ont jugé de manière positive la mise en place d’une maîtrise d’œuvre dédiée au suivi des chantiers et le recours fréquent à des entreprises de contrôle technique dans certaines phases des opérations.

Néanmoins, l’efficacité des contrôles internes réalisés par le CEA, tant sur sa maitrise d’œuvre que sur les entreprises intervenantes, doit faire l’objet d’améliorations rapides. Les inspecteurs ont en effet relevé pendant l’inspection des non-conformités qui n’avaient pas été détectées malgré les différents niveaux de contrôle, par exemple, un défaut de ferraillage sur le chantier de l’installation AGATE. Par ailleurs, la traçabilité du contrôle exercé par le CEA sur les entreprises en charge de certains travaux doit être améliorée.

L’ASN a également demandé à l’exploitant de mettre en place une organisation permettant d’assurer un retour d’expérience commun sur les projets en cours.

L’ensemble des demandes d’actions correctives et des observations de l’ASN et de l’ASND ont fait l’objet d’une lettre de suite disponible sur le site www.asn.fr.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017