Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire : l’ASN modifie l’échéance d’une prescription relative aux instrumentations nécessaires en cas d’accident avec fusion du cœur

Publié le 03/03/2016 à 14:30

Note d'information

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a fait l’objet, à l’instar des autres installations nucléaires,  d’un lot de prescriptions techniques prises à l’issue du processus des « évaluations complémentaires de sûreté » (ECS). Ce processus était consécutif à l’accident des six réacteurs nucléaires de la centrale de Fukushima (Japon), en mars 2011.

En particulier, l’ASN a prescrit la mise en place d’une instrumentation redondante permettant de détecter, dans une situation d’accident avec fusion du cœur, le percement de la cuve par le corium et la présence d’hydrogène.

À l’issue des ECS des installations nucléaires, l’ASN a considéré que la poursuite du fonctionnement des centrales électronucléaires du parc d’EDF nécessitait d’augmenter, au-delà des marges de sûreté dont elles disposent déjà, leur robustesse face à des situations extrêmes. L’ASN a donc imposé aux exploitants un ensemble d’actions correctives, de mise en œuvre de modifications et de moyens complémentaires et des améliorations des exigences de sûreté (mise en place d’un noyau dur et de la force d’action rapide nucléaire).

En 2012, lors de la consultation de l’exploitant sur le projet de décision, EDF a justifié l’échéance de déploiement de ces moyens complémentaires au 31 décembre 2017 pour les centrales nucléaires du palier P’4. Toutefois, l’échéance de réalisation de cette modification a été fixée au 31 décembre 2016 pour le seul site électronucléaire de Belleville-sur-Loire.

EDF a informé l’ASN que l’échéance retenue pour ce site est trop proche, compte tenu du déploiement industriel prévu.

La centrale nucléaire de Belleville appartenant au palier P’4 et ne présentant pas de spécificité par rapport aux autres centrales de ce palier, l’ASN considère qu’il est acceptable de modifier l’échéance de mise en place de cette instrumentation à l’identique des autres sites.

La décision n° 2016-DC-0543 du 16 février 2016, qui a fait l’objet d’une consultation du public du 19 octobre 2015 au 2 novembre 2015, modifie la prescription [EDF-BEL-3][ECS-19] de la décision n° 2012-DC-0274 pour porter le délai de mise en œuvre de cette instrumentation au 31 décembre 2017.

En savoir plus

Consulter la décision n° 2016-DC-0543 de l'ASN du 16 février 2016 modifiant la prescription [EDF-BEL-3][ECS-19] de la décision n° 2012-DC-0274 de l'ASN du 26 juin 2012

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017