L’ASN rappelle la réglementation en matière de radiographie industrielle à l’ensemble des opérateurs

Publié le 10/10/2012 à 15:52

Note d'information

Gammagraphe

L’ASN estime préoccupante l’augmentation du nombre d’incidents de radiographie industrielle observés ces dernières années. Cette augmentation révèle le manque de culture de radioprotection et de prise en compte des risques par les opérateurs de radiographie industrielle. Elle adresse dans ce contexte une lettre circulaire à l’ensemble des opérateurs, leur rappelant la réglementation et demandant que des améliorations soient apportées lors de la préparation des chantiers et dans la gestion des incidents, pour la plupart liés à des blocages de source. L’ASN envisage par ailleurs des renforcements réglementaires en la matière et souligne que des méthodes de substitution existent et doivent être étudiées par les donneurs d’ordre et leurs prestataires.

La radiographie industrielle est une méthode de contrôle par émission de rayons X qui permet de détecter les éventuels défauts des pièces industrielles et de certains ouvrages, en particulier des cordons de soudure, lors de leur fabrication ou lors d’opération de maintenance. Elle est employée dans des secteurs industriels variés : chaudronnerie, pétrochimie, aéronautique, installations nucléaires, travaux publics, armement…

La radiographie industrielle constitue un enjeu prioritaire en matière de radioprotection pour l’ASN, au regard des risques liés aux procédés utilisés, des conditions difficiles d’intervention sur les chantiers où une mauvaise manipulation des appareils est susceptible de conduire à des conséquences sanitaires importantes pour les travailleurs.

L’ASN réalise chaque année plus de 100 inspections dans ce secteur.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017