Première réunion du Conseil Supérieur de la Sûreté et de l'Information Nucléaires (CSSIN) après son renouvellement

Publié le 28/09/2005 à 00:00

Communiqué de presse

Le Conseil Supérieur de la Sûreté et de l'Information Nucléaires (CSSIN) s'est réuni ce 28 septembre 2005, à Paris, dans les locaux de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui en assure le secrétariat. Cette réunion était la première du Conseil dans sa nouvelle composition et sous la Présidence du Professeur Michel Van der Rest, à la suite de la publication de l'arrêté du 27 mai 2005 portant nomination de ses membres.
 
La réunion a permis à chacun des membres du Conseil de présenter des propositions de sujets susceptibles de figurer au programme de travail du Conseil pendant les cinq prochaines années de son mandat.
 
Parmi ces propositions, on note, sans ordre de priorité à ce stade :
- les conditions de l'information du public sur la sûreté nucléaire dans les 146 installations nucléaires de bases et les quelque dizaines de milliers d'installations à finalité médicale,
- la gestion des déchets nucléaires,
- la lisibilité de l'organisation actuelle des acteurs de la sûreté,
- le vieillissement des installations,
- les risques liés aux menaces terroristes,
- la sûreté des nouvelles grandes installations prévues : George Besse II, EPR, ITER
- la vulnérabilité organisationnelle,
- la formation des professionnels aux enjeux de sûreté nucléaire,
- la gestion en situation de crise,
- les risques liés à l'existence du plutonium,
- le suivi des irradiations d'origine médicale et leur impact potentiel,
- la sûreté lors du démantèlement des installations et la gestion de leur déchets,
- la création d'une échelle des incidents de radioprotection
- l'analyse des incidents de sûreté et leur retour d'expérience
- le suivi des mines d'uranium…
 
Ces propositions ont donné lieu à un large tour de table en vue de l'établissement d'une première version du programme du Conseil pour les prochaines années, programme qui sera arrêté au cours de la prochaine réunion.
 
Le Conseil a exprimé sa volonté de mieux faire connaître que par le passé ses travaux et s'est engagé à rendre public des comptes rendus de ceux-ci à l'issue de ses réunions plénières prévues pour être de cinq par an.
 
Le Conseil Supérieur de la Sûreté et de l'Information Nucléaires est un organisme consultatif qui peut émettre des avis sur toutes les questions touchant à la sûreté nucléaire, à la radioprotection et sur l'information de la population dans ces domaines. Il est composé de personnes compétentes en matière scientifique, technique, économique, sociale, d'information ou de communication, de représentants de l'Assemblée Nationale et du Sénat, d'organisations syndicales, d'associations de protection de l'environnement, d'administrations ou des exploitants nucléaires. Ses membres sont nommés par arrêté des ministres chargés de l'industrie et de l'environnement.

 

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017