Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Organisation du contrôle

L'organisation française en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection repose sur le principe de la responsabilité première de l'exploitant, contrôlé par une Autorité, l'Autorité du sûreté nucléaire, dont les larges pouvoirs d'appréciation impliquent, d'une part, qu'elle soit elle-même contrôlée, et, d'autre part, qu'elle recoure au maximum d'avis compétents émanant d'organismes consultatifs et d'appuis techniques.

L'organisation française en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection repose sur le principe de la responsabilité première de l'exploitant, contrôlé par une Autorité, l'Autorité du sûreté nucléaire, dont les larges pouvoirs d'appréciation impliquent, d'une part, qu'elle soit elle-même contrôlée, et, d'autre part, qu'elle recoure au maximum d'avis compétents émanant d'organismes consultatifs et d'appuis techniques.

Les acteurs du contrôle

Les acteurs du contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France

Le contrôle délégué

Le champ de la sûreté nucléaire et de la radioprotection est en constante évolution : de nouvelles générations d'installations nucléaires, de nouvelles applications médicales des rayonnements ionisants, de nouvelles utilisations de la radioactivité...