Un nouvel incident de transport de produits de laboratoire contenant des matières radioactives

Publié le 22/07/2000

Industrie - Sources Radioactives

Boehringer Ingelheim France - 51100 Reims - Marne (51)

Le 18 juillet, la société Boehringer Ingelheim France située à Reims (Marne) a déclaré un incident de transport de matières radioactives à l'Autorité de sûreté nucléaire. Cet incident concerne l'expédition, le 12 juillet, d'un flacon contenant 50 grammes de nitrate de thorium, sans déclaration d'expédition réglementaire de matière radioactive.

Cette matière a été transportée par voie routière vers la société LABO SERVICE de Triel-sur-Seine (Yvelines) en vue de son élimination.

La société LABO SERVICE a découvert la présence de radioactivité lors des contrôles de réception. Elle a informé l'expéditeur qu'elle n'est pas autorisée à traiter ce type de produit dans ses installations.

La société Boehringer Ingelheim France est spécialisée dans la production pharmaceutique. Le nitrate de thorium est une matière radioactive de faible activité spécifique utilisée comme réactif. Ce produit était distribué par la société MERCK. Il a été transporté dans son emballage d'origine.

Au début du mois de mars, la société LABO SERVICE avait déjà découvert des matières radioactives de nature identique, lors du contrôle de réception de déchets provenant de la société B. BRAUN MEDICAL située à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).

Dans les deux cas, la présence de matières radioactives n'ayant pas été identifiée lors de l'expédition, la réglementation du transport qui leur est applicable n'a pas été respectée.
Cet écart par rapport à la réglementation n'a présenté de conséquence ni sur l'environnement, ni sur la santé des travailleurs ou du public. Cependant une telle situation aurait pu porter préjudice aux services de secours susceptibles d'intervenir en cas d'accident de la circulation, car ils n'auraient pas été informés des risques liés à la présence de matières radioactives dans le chargement.
Pour cette raison, l'Autorité de sûreté a classé cet incident au niveau 1 de l'échelle INES des événements nucléaires appliquée au transport.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 21/08/2017