Rejets d’effluents gazeux

Publié le 14/02/2013

Industrie - Autres événements

Laboratoires Cyclopharma - 31000 Toulouse - Haute-Garonne (31)

La société SA Laboratoires Cyclopharma a déclaré le 7 janvier 2013 un événement significatif relatif à un dépassement des limites de rejets annuels d’effluents gazeux fixées dans son autorisation.

Sur l’année 2012, le site de production de produits radiopharmaceutiques de Toulouse a rejeté 30 GBq de fluor 18 dans l’environnement, alors que son autorisation prévoit une limite de rejet de 15 GBq pour ce radio-isotope. Ce dépassement est dû à une augmentation significative des activités de production du site et à une baisse de rendement des filtres de charbons actifs. Aucun événement ou dysfonctionnement ponctuel de l’installation n’est à l’origine de ce rejet mais la dégradation des performances des filtres n’a pas été correctement suivie par l’exploitant.

L’impact de ce rejet sur l’environnement et le public est très faible, de l’ordre de 0,45 mSv sur un an au niveau de la cheminée d’extraction du laboratoire, endroit par ailleurs interdit d’accès[1].

L’exploitant s’est engagé à mettre en place des actions correctives nécessaires (remplacement des filtres de charbons actifs) et poursuit le développement et la qualification du nouveau dispositif de piégeage des effluents gazeux installé depuis le mois de juin 2012.

S’agissant d’un rejet dans l’environnement supérieur aux limites prévues dans l’autorisation, l’événement est classé au niveau 1 de l’échelle INES, qui comporte 8 niveaux de 0 à 7.

[1] La limite réglementaire d’exposition du public est de 1 mSv/an

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 04/09/2017