Irradiation d'une expérimentatrice lors d'une intervention dans une cabane d'expérimentation suite à une défaillance d'un obturateur de faisceau de rayons X, sur le site du CNRS/Orsay

Publié le 04/04/2000

Recherche - Travailleurs

CNRS - 91400 Orsay - Essonne (91)

Le 31 mars à 10h40, une expérimentatrice, intervenant dans une cabane d'expérimentation sous rayonnement X issu du synchrotron, a été légèrement irradiée alors qu'elle effectuait des réglages sur la position de l'échantillon. L'obturateur devant normalement occulter le faisceau était dans une position laissant passer une partie du rayon par suite d'une défaillance de l'une des 2 vis de fixation de l'obturateur à sa tige de commande. Les contrôles périodiques effectués sur l'installation n'ont pas mis en évidence ce dévissement.

L'expérimentatrice a détecté l'incident et a été aussitôt prise en charge par service de prévention des risques radiologiques du site. Son état ne suscite pas d'inquiétude, elle a repris son activité.

Une reconstitution de l'incident montre que les mains de l'opératrice ont reçu une dose profonde de 0,03 mSv et une dose peau de 0,5 mSv, à comparer aux limites annuelles d'exposition professionnelle de 50 mSv pour le corps entier et de 500 mSv pour la peau et les mains.

L'installation (DCI) a été arrêtée à la suite de cet incident et ne sera remise en service qu'après réparation fiable du dispositif de fixation défaillant.

Compte tenu de la défaillance d'un élément important pour la sûreté constituant la seule barrière entre le faisceau et l'opérateur et d'une lacune dans le programme de surveillance, cet incident, intervenant dans un accélérateur, a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 21/08/2017