Incident de transport de matière radioactive

Publié le 18/08/2002

Industrie - Sources Radioactives

France Handling - 95700 Roissy Charles de Gaulle - Val-d'Oise (95)

Un incident de transport de matière radioactive a eu lieu le 17 août à l'aéroport de Roissy (95). Une portion de route interne à l'aéroport en zone réservée a été contaminée à la suite de la chute et de l'écrasement d'un colis de transport de matière radioactive.

Le colis est tombé du camion qui l'acheminait vers l'avion depuis l'entrepôt de la société France Handling. Après sa chute, le colis a vraisemblablement été écrasé par les véhicules suivants, provoquant la rupture de confinement et la dispersion de la matière radioactive sur la route.

Les pompiers de l'aéroport, la gendarmerie du transport aérien, les pompiers de Paris, et la cellule d'intervention du CEA de Saclay accompagnée de la société CIS Bio international sont intervenus rapidement. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été alertée et a suivi la mise en sécurité de la zone. Un périmètre de sécurité a été établi autour de la zone contaminée. Les taches de contamination identifiées ont été fixées à la peinture, puis bâchées. La circulation des véhicules sur cette zone a été interdite.

Le 19 août, l'ASN a mené une inspection réactive inopinée sur l'aéroport de Roissy. Avec l'appui technique de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), la zone contaminée a fait l'objet d'une expertise approfondie, permettant de cartographier la contamination et d'envisager différentes solutions pour le retour à une situation normale. Les mesures radiologiques confirment la présence de taches de contamination et mettent en évidence plusieurs points de contamination très localisés. Cette contamination conduit à une intensité de rayonnement d'une dizaine de microsieverts par heure à 50 cm des points de contamination, ce qui ne représente pas un risque sanitaire pour les travailleurs qui ne séjournent pas dans cette zone.

D'autre part, l'inspection a permis de recenser le personnel qui est intervenu lors de l'incident en vue de vérifier sa non-contamination. Les examens subis par les gendarmes qui sont intervenus ont montré une très faible contamination, sans conséquence sur leur santé.

Enfin, les inspecteurs se sont rendus dans les locaux de la société France Handling pour contrôler les conditions de manutention et d'arrimage des colis transitant dans leurs entrepôts, et pour examiner les programmes de formation et de radioprotection. Pour être acheminés vers l'avion, les colis sont conditionnés dans un conteneur en bois et transportés par camion remorque. Il semble que le colis ayant chuté était mal calé et mal arrimé dans ce conteneur.

Le colis, expédié par la société CIS Bio international à destination de la Croatie, contenait 5 GBq d'iode 131. La matière radioactive était sous forme de poudre dans une gélule. L'emballage était constitué d'un flacon de verre placé dans un pot en plomb protégeant des rayonnements, lui-même placé dans une boîte métallique dont le couvercle est serti. Cette boîte est conditionnée dans un carton et maintenue par un calage en carton et en polystyrène. Ce radioélément est utilisé en médecine nucléaire pour soigner le cancer de la thyroïde. Sa durée de vie est très courte : la radioactivité de l'iode 131 diminue de moitié en 8 jours.

En raison de la perte de confinement de la matière radioactive, l'Autorité de sûreté classe provisoirement cet incident au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 21/08/2017