Incident de gammagraphie

Publié le 25/11/2013

Industrie - Sources Radioactives

Areva NP - 71380 Saint-Marcel - Saône-et-Loire (71)

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 9 septembre 2013 par AREVA NP d'un incident survenu sur un appareil de gammagraphie dans son établissement de Saint Marcel.

Le 9 septembre 2013, à l'issue d’un contrôle radiographique réalisé dans un des trois bunkers dédiés de l’établissement, les opérateurs ont constaté que la source radioactive n’avait pas réintégré sa position de sécurité.

L'appareil est un gammagraphe de type GMA 2500, muni d’une source de 60Co d’une activité de 11,2 TBq. Commandé électriquement à distance, il est muni d’un dispositif qui ramène automatiquement la source dans son bloc de protection en fin d'opération.

Les opérateurs ont immédiatement prévenue la personne compétente en radioprotection (PCR) de la société qui a procédé à la mise en sécurité de l’installation en condamnant l’accès au bunker.

En lien avec la société CEGELEC, fournisseur de l'appareil, AREVA a proposé de réaliser dans un premier temps une série de mesures de l’ambiance radiologique afin de lui permettre de définir les conditions d'intervention les plus adaptées.

Compte tenu des débits de dose relevés lors de ces mesures, une intervention manuelle a été possible depuis l'intérieur du bunker. Cette opération, réalisée le 25 septembre 2013, a permis le retour de la source dans sa position de sécurité à l'intérieur de l’appareil.

Le gammagraphe a été transféré pour expertise technique dans les locaux de la société CEGELEC à Brétigny sur Orge.

L'ASN a procédé le 22 octobre 2013 à une inspection des conditions de réalisation de cette expertise, réalisée dans les locaux de CEGELEC et en présence d’AREVA.

Ce premier examen n’a pas permis d’identifier les causes du blocage de la source. L’ASN a demandé à CEGELEC et AREVA NP de poursuivre les investigations.

Cet événement n’a engendré aucune exposition anormale des travailleurs et du public. L’ASN a classé cet événement au niveau 0 de l’échelle INES, qui en compte 8 gradués de 0 à 7 par ordre croissant de gravité.

Pour en savoir plus :

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 04/09/2017