Découverte fortuite d’une source radioactive

Publié le 06/07/2018

Industrie - Autres événements

Météo France – Site de Trappes (78) - 78190 Trappes - Yvelines (78)

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 16 mai 2018 par Météo France, établissement public administratif, d’un événement significatif de radioprotection (ESR) relatif à la découverte d’une source « étalon » accompagnant un appareil de mesure à chambre d’ionisation entreposé dans un bureau du site de Trappes (78).

À l’occasion du rangement de ce bureau, inoccupé depuis plusieurs mois, un employé a été interpellé par la mention « radioactivité » présente sur la fiche technique d’un appareil de mesure présent dans une armoire. L’existence de l’appareil et de la source « étalon » était méconnue de l’établissement. D’après Météo France, l’achat de l’appareil aurait été effectué à une époque où l’enregistrement de la source étalon n’était pas requis. Par ailleurs, aucune communication entre le service à l’origine de l’acquisition (service logistique) et les services en charge des activités nucléaires n’aurait eu lieu concernant cet appareil.

Dès cette découverte, la personne compétente en radioprotection (PCR) de l’établissement a été prévenue et a condamné l’accès à l’armoire contenant l’appareil et la source. La PCR a également contacté un fournisseur de sources afin de faire réaliser un contrôle de non-contamination des équipements et de faire reprendre la source.

L’acquisition de sources radioactives en France doit être enregistrée auprès de l’IRSN, organisme qui tient à jour l’inventaire national des sources radioactives. En fin d’utilisation, et au plus tard au bout de 10 ans pour les sources scellées, toute source radioactive doit être reprise par un fournisseur dûment autorisé ou éliminée dans une filière spécifique.

L’ASN a demandé à Météo France de l’informer de l’avancement des démarches pour faire reprendre rapidement la source. L’établissement doit également déterminer si des employés ont pu être contaminés et exposés à des rayonnements ionisants issus de ce matériel.

En raison de défaillances dans la gestion de sources radioactives, l’ASN classe provisoirement cet événement au niveau 1 de l’échelle INES qui comporte 8 niveaux, de 0 à 7.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 06/07/2018