Tenue au séisme de transformateurs électriques – réacteur 1

Publié le 23/08/2019

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 13 août 2019, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la tenue en cas de séisme de plusieurs transformateurs électriques alimentant des équipements du réacteur 1 secourus par les groupes diésels de secours.

Lors de la visite décennale du réacteur 1, les rails du dispositif de fixation des cabines de plusieurs transformateurs, qui assurent la protection du personnel vis-à-vis des pièces nues sous tension, ont été découpés. Au cours de la visite décennale du réacteur 2, lors de laquelle les mêmes modifications ont été réalisées, EDF a mis en évidence que la découpe de ces rails est susceptible de remettre en question la tenue de ces cabines en cas de séisme. Celles-ci pourraient alors endommager un transformateur ou provoquer la formation d’un arc électrique. Le transformateur concerné pourrait alors être mis hors service entrainant la perte des fonctions alimentées.

En cas de séisme cumulé à la  perte des sources électriques externes, la capacité de l’exploitant à arrêter les réacteurs et à les maintenir dans un état sûr n’est pas remise en cause. Toutefois, le réacteur 1 étant en production, l’absence de tenue en cas de séisme des cabines des transformateurs conduit à une situation non prise en compte dans le référentiel d’exploitation.

Les transformateurs du réacteur 2 ont été remis en conformité pendant l’arrêt pour visite décennale en cours. Les installations du réacteur 1 seront remises en conformité lors du prochain arrêt pour maintenance du réacteur.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel et l’environnement. Cependant, compte tenu qu’il constitue une anomalie de montage de matériels pouvant conduire à des situations non prises en compte à la conception, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

 

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 27/08/2019