Réglage incorrect d’une soupape du circuit secondaire principal

Publié le 21/12/2018

Centrale nucléaire de Golfech - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 24 mai 2018, l’exploitant de la centrale nucléaire de Golfech a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au réglage incorrect de la pression d’ouverture d’une soupape du circuit secondaire du réacteur 2.

Le 5 mai 2018, alors que le réacteur est en fonctionnement, des prestataires effectuent le contrôle du réglage de la pression d’ouverture des soupapes de protection du circuit secondaire principal de ce réacteur en utilisant un document erroné. Lors de cette opération, ils règlent la pression d’ouverture d’une soupape à une valeur conforme à leur document, mais inférieure de 0,2 bar à la valeur fixée dans les règles générales d’exploitation (RGE).

Le 17 mai 2018, l’anomalie est découverte lors d’un contrôle des documents relatifs à cette intervention. La soupape est alors considérée comme indisponible. Compte tenu de l’impossibilité de corriger le réglage de cette soupape rapidement, la puissance du réacteur est abaissée en application des RGE. Un nouveau réglage est alors effectué afin de corriger l’erreur.

Durant cette période, aucun événement n’a sollicité la soupape. De plus, les conséquences potentielles de l’événement sont négligeables en raison du faible écart entre la pression réglée initialement et la pression requise.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ou sur l’environnement.

Cet événement a été classé dans un premier temps au niveau 0 de l’échelle internationale des événements nucléaires INES. Le 22 novembre, après une seconde analyse, l’exploitant a modifié sa déclaration et reclassé l’incident au niveau 1 de l’échelle INES compte-tenu de sa détection tardive.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 14/01/2019