Réalisation d’un essai périodique sans respecter les règles générales d’exploitation de l’installation

Publié le 29/11/2019

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux - Réacteurs de 900 MWe - EDF

 

Le 22 novembre 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un évènement significatif pour la sûreté relatif à la réalisation d’une activité de réglage des chaînes de mesure du flux neutronique du cœur du réacteur sans respecter les règles générales d’exploitation du réacteur 2.

Le système de mesure de la puissance nucléaire (RPN) assure la surveillance permanente de la puissance du réacteur. Cette surveillance, qui consiste à mesurer le flux de neutrons, est assurée par des détecteurs disposés à l’extérieur de la cuve. Le système RPN fournit des signaux qui servent à élaborer certains ordres d’arrêt d’urgence du réacteur.

Le réacteur 2 était en arrêt pour maintenance programmé depuis le 21 septembre 2019. Le 13 novembre 2019, le rechargement du combustible était terminé et l’exploitant n’avait pas encore réalisé l’essai du temps de chute des grappes de commande du réacteur qui constitue un des dispositifs permettant de contrôler la réaction nucléaire. Dans ces conditions, les règles générales d’exploitation exigent que les détecteurs du flux neutronique du système RPN soient disponibles. L’exploitant a pourtant réalisé le même jour des essais périodiques qui ont rendu indisponibles, l’une après l’autre, des chaînes de mesure du flux neutronique du cœur du réacteur.

Dans cette situation du réacteur, les règles générales d’exploitation n’ont pas été respectées.

L’événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, l’événement a affecté la fonction de sûreté liée à la maîtrise de la réactivité du réacteur. En raison du non-respect des règles générales d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale de classement des événements nucléaires et radiologiques qui en compte 7 par ordre croissant de gravité).

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 29/11/2019