Perte du confinement d’une pièce massive contaminée, lors d’un transport routier à l’intérieur du site

Publié le 17/10/2013

Atelier HAO (Haute activité oxyde) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Atelier Elan IIB - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Station de traitement des effluents et déchets solides (STE2) et atelier de traitement des combustibles nucléaires oxyde (AT1) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Station de traitement des effluents liquides et des déchets solides (STE3) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Usine de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (UP2 800) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Usine de traitement des combustibles irradiés (UP2 400) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Usine de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (UP3 A) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Le 27 mars 2013 à 19h, un incident lors d’un transport interne à l’établissement a conduit à la perte du confinement d’une pièce contaminée.

Cet évènement est intervenu à la suite du renversement, en cours de parcours, d’une remorque tractée transportant un conteneur ; dans ce conteneur se trouvait une pièce massive issue de travaux de démantèlement et comportant sur plusieurs de ses faces une contamination radiologique.

La pièce était conditionnée dans une triple enveloppe de vinyle et avait été arrimée. Le renversement de la remorque a provoqué l’ouverture du conteneur, resté solidaire de la remorque, le glissement partiel de la pièce hors du conteneur et la perte du confinement de la pièce par déchirement limité de sa triple enveloppe de vinyle.

Les contrôles radiologiques réalisés ont montré une contamination radiologique très faible et localisée à proximité immédiate du lieu de l’événement, à l’intérieur du site industriel. AREVA a effectué des opérations de mise en sécurité radiologique.

Informée par l’exploitant, l’ASN a procédé à une inspection réactive le 28 mars 2013 afin d’examiner les circonstances précises de cet évènement. Il ressort de l’analyse des derniers documents transmis par AREVA que la note de calcul nécessaire au dimensionnement du calage et de l’arrimage de la pièce massive dans le conteneur n’avait pas été réalisée, et que la vérification préalable du respect des limites de contamination surfacique de la pièce massive n’avait pas été effectuée. Ces deux exigences figurent dans le certificat de conformité du conteneur.

L’événement n’a pas eu d’incidence sur la radioprotection des travailleurs et ses conséquences sur l’environnement sont restées très faibles et localisées sur le site industriel. En raison d’un défaut de culture de sûreté, cet événement a toutefois été classé par l’ASN au niveau 1 de l'échelle INES.

Pour en savoir plus :

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 24/01/2014