Perte d’alimentation électrique externe auxiliaire du site

Publié le 24/12/2019

Centrale nucléaire de Chinon B - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 17 décembre 2019, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un évènement significatif pour la sûreté relatif à la perte de l’alimentation électrique externe auxiliaire des réacteurs 1 à 4 pendant près d’une heure.

Par conception, les réacteurs comportent deux sources électriques externes (transformateur de soutirage et transformateur auxiliaire) ainsi que deux sources électriques internes (deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel). Un groupe électrogène d’ultime secours vient compléter ce dispositif.

Le 3 décembre 2019, alors que les réacteurs 1 et 4 sont en production et les réacteurs 2 et 3 à l’arrêt, une équipe de maintenance est intervenue sur un poste 225 kV situé à l’intérieur de la centrale, dans le cadre d’un contrôle périodique. Lors de cette intervention, une avarie est survenue entrainant la mise hors tension complète du poste. Cet incident a engendré l’indisponibilité de l’alimentation électrique externe auxiliaire des 4 unités de production pendant une durée d’environ 1 heure. L’alimentation électrique des quatre réacteurs a été assurée par les transformateurs de soutirage (réacteurs 1, 2 et 4) et par un groupe électrogène de secours (réacteur 3). Cependant, du fait d’indisponibilités de matériels déjà présentes sur le réacteur 4, l’exploitant a amorcé son repli conformément aux procédures en vigueur.

Cet évènement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement. Toutefois, en raison de l’impact de la perte de l’alimentation électrique externe auxiliaire sur les 4 réacteurs, l’exploitant a classé cet évènement au niveau 1 de l’échelle INES.

Après remise en service de l’alimentation électrique auxiliaire, le repli du réacteur 4 a été interrompu et le groupe électrogène alimentant le réacteur 3 a été mis à l’arrêt.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 24/12/2019