Ouverture d’un emballage réputé vide contenant du combustible irradié

Publié le 24/08/2016

Laboratoire d'examens des combustibles actifs (Leca) et station de traitement, d'assainissement et de reconditionnement de combustibles irradiés (Star) - Utilisation de substances radioactives - CEA

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 28 juillet 2016 par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Cadarache de l’ouverture d’un emballage réputé vide contenant du combustible irradié en zone arrière d’une cellule de l’installation STAR.

Le 8 juillet 2016, un emballage contenant du combustible irradié a été accosté à la cellule 3 de STAR par les intervenants de la zone arrière. Les agents en zone avant ont déchargé le combustible puis, à la suite d’une modification tardive de planning, ont introduit un nouveau combustible irradié dans l’emballage sans que les intervenants opérant en zone arrière ne soient prévenus. Ces intervenants ont procédé au désaccostage de l’emballage, comme prévu, puis ont ouvert l’emballage pour réaliser les contrôles de radioprotection requis par leurs procédures. Dès l’ouverture, une alarme s’est déclenchée, indiquant la présence de combustible. L’emballage a été refermé immédiatement. La zone arrière a rapidement été mise en sécurité et évacuée.

Cet incident n’a pas eu de conséquences radiologiques significatives sur le personnel. La dose reçue par les 3 intervenants en zone arrière est très inférieure aux limites réglementaires.

L’exploitant devra transmettre à l’ASN avant le 28 septembre 2016 un rapport d’analyse complet pour consolider l’origine et les circonstances de l’incident et présenter les mesures prises de part et d’autre afin d’éviter qu’il ne se reproduise.

Par ailleurs, l’ASN a réalisé le 3 août 2016 une inspection dont l’objectif était de contrôler la démarche d’analyse de l’événement et d’examiner la robustesse des lignes de défense sollicitées lors de l’évènement. Cette inspection a notamment révélé des faiblesses en matière de culture de sûreté sur l’installation.

Cet évènement a été déclaré par le CEA 28 juillet 2016 avec une proposition de classement au niveau 0 de l’échelle INES (graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité). À la suite d’échanges techniques avec l’ASN, le CEA a mis à jour sa déclaration le 23 août 2016 en proposant un nouveau classement au niveau 1. En raison du nombre de lignes de défense restées opérationnelles, l’ASN classe cet évènement significatif au niveau 1 de l’échelle INES, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité.

En savoir plus

Consulter la lettre de suite de l’inspection du 3 août 2016

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 24/08/2016