Non-respect des spécifications techniques d'exploitation

Publié le 11/01/2006

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 9 décembre 2005, alors que les réacteurs 2 et 3 étaient en cours de redémarrage avec leur refroidissement assuré par le circuit de refroidissement à l'arrêt, l'exploitant n'a pas appliqué la conduite à tenir définie par les spécifications techniques d'exploitation.

Le circuit de refroidissement à l'arrêt (RRA) assure, lors des phases d'arrêt des réacteurs, la circulation et un niveau d'eau minimal dans le circuit primaire, afin d'évacuer la chaleur résiduelle provenant du combustible présent dans le cœur du réacteur. Il est constitué de deux voies redondantes.

Les spécifications techniques d'exploitation demandent que dans l'état où étaient les deux réacteurs, au moins une pompe du circuit de refroidissement à l'arrêt soit en service pour chaque réacteur.

L'exploitant n'a pas pris en compte cette disposition et lorsque ce manquement a été détecté, il a poursuivi le redémarrage des réacteurs dans les mêmes conditions.

Le non-respect des spécifications techniques d'exploitation a duré respectivement 4 h 30 pour le réacteur 2 et 9 h 25 pour le réacteur 3.

En raison du non-respect des spécifications techniques d'exploitation, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé de classer cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 28/04/2014