Non-respect des spécifications techniques d'exploitation

Publié le 24/08/2007

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 13 août 2007, alors que le réacteur n°2 était en puissance, l'exploitant a provoqué le cumul de l'indisponibilité de deux équipements de secours, ce qui est interdit par les spécifications techniques d'exploitation.

Le volume d'eau contenu dans le réservoir servant à faire l'appoint en eau du circuit primaire (réservoir PTR) a été détecté inférieur au volume requis (1670 m3 pour 1672 m3 requis), alors que la procédure pour la mise en oeuvre d'un essai périodique provoquant une indisponibilité sur le circuit d'injection de sécurité avait été lancée. Cette situation résulte d'une mauvaise lecture des capteurs de niveau du réservoir suivi d'une détection tardive de cette erreur.

L'indisponibilité d'un équipement pour la réalisation d'opérations de maintenance préventive ou d'un essai périodique n'est autorisée que si aucune autre indisponibilité sur un matériel n'est déjà en cours.

Le cumul des deux indisponibilités a duré 1h15. En cas d'accident tel qu'une fuite du circuit primaire, le basculement en phase de recirculation du circuit d'injection de sécurité et du circuit d'aspersion dans le bâtiment réacteur, qui utilisent tous les deux l'eau du réservoir PTR, aurait été légèrement anticipé.

En raison du non-respect des règles d'exploitation, conduisant à une dégradation de la défense en profondeur, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014