Non-respect des règles générales d’exploitation relatives à la gestion des indisponibilités matérielles

Publié le 18/05/2021

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 15 avril 2021, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur 1 concernant le cumul d’indisponibilités matérielles sur l’installation.

Les règles générales d’exploitation (RGE) sont un recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite associées. Elles limitent les interventions sur les équipements qui conduiraient à dégrader les fonctions de sûreté requises en fonction du domaine d’exploitation. Elles prescrivent également des conduites de remédiation en cas d’indisponibilités fortuites de matériels, en fonction de leur importance pour le maintien en état sûr du réacteur.

Le circuit d’alimentation de secours des générateurs de vapeur (ASG) permet de garantir, en situation accidentelle, l’alimentation en eau des générateurs de vapeur afin de refroidir le réacteur. Il est constitué de quatre pompes et notamment deux turbopompes entraînées par turbine à vapeur.

Au cours des opérations de redémarrage du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Flamanville, EDF a détecté différentes anomalies concernant des pompes du circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur, et notamment :

  • la détection consécutive de la mauvaise position, puis du mauvais réglage d’un dispositif de protection, d’une vanne d’alimentation d’une turbopompe (respectivement les 18 mars et 6 avril 2021) ;
  • l’identification d’une anomalie sur l’alimentation électrique d’une motopompe le 3 avril 2021 ;
  • un fonctionnement anormal d’une vanne d’alimentation d’une autre turbopompe le 5 avril 2021[1].

A la suite de la détection de ces anomalies, l’exploitant a réalisé une analyse a posteriori du respect des règles générales d’exploitation. Cette analyse prend en compte les configurations de l’installation ainsi que les défauts détectés, dont certains préexistaient depuis plusieurs semaines. EDF a alors mis en évidence que plusieurs dispositions des règles générales d’exploitation n’avaient pas été respectées lors de cette période, notamment les conduites à tenir en cas d’indisponibilités simultanées de matériels sur l’installation.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les personnes et l’environnement. Toutefois, en raison du non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

EDF a procédé à la remise en conformité des matériels concernés par ces anomalies. L’exploitant doit désormais transmettre à l’ASN le retour d’expérience approfondi de cet évènement. L’ASN sera vigilante quant à l’analyse des causes techniques et organisationnelles ayant entraîné ces anomalies et aux actions prises pour en éviter le renouvellement.

Publié le 18/05/2021

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur 1

Le 15 avril 2021, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect d’une règle générale d’exploitation du réacteur 1 concernant le circuit d’alimentation de secours des générateurs de vapeur ASG.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 18/05/2021