Non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Penly

Publié le 08/07/2021

Centrale nucléaire de Penly - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 1er juillet 2021, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif relatif au non-respect des règles générales d’exploitation du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Penly à la suite de l’indisponibilité des sources d’alimentation électrique de secours et des alimentations électriques externes de ce réacteur.

Par conception, les réacteurs nucléaires de 1300 MWe exploités par EDF comportent deux sources électriques externes (transformateur de soutirage et transformateur auxiliaire), deux sources internes (deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel pour chaque réacteur) et une turbine à combustion permettant de pallier l’indisponibilité ou la défaillance d’un groupe électrogène.

Le 27 juin 2021, EDF a programmé un essai de fonctionnement sur l’un des deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel du réacteur 1 en condition équivalente à des températures estivales élevées. A cette fin, les seuils de sécurité déclenchant l’arrêt des moteurs en cas de température élevée ont été rehaussés par l’installation d’une instrumentation provisoire. Lors du lancement de l’essai, le groupe électrogène de secours n’a cependant pas démarré et l’exploitant a décidé d’annuler la réalisation de l’essai afin de remettre en conformité l’installation avec l’instrumentation d’origine de l’équipement.

Le 29 juin 2021, une expertise a permis d’identifier une inversion de câblages à l’intérieur des boitiers de l’instrumentation provisoire. Cette erreur a conduit à rendre indisponible le groupe électrogène de secours à moteur diesel, ce qui n’est pas autorisé par les règles générales d’exploitation.

De plus, cette erreur de configuration a également conduit à ne pas respecter une deuxième prescription des règles générales d’exploitation relative à la disponibilité de deux sources électriques externes.

Cet évènement n’a pas eu de conséquence pour les personnes et l’environnement. Néanmoins, dans la mesure où plusieurs dispositions des règles générales d’exploitation n’ont pas été respectées, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

L’exploitant a restauré une situation normale de fonctionnement le jour même. L’alimentation par le transformateur de soutirage a été rétablie et le groupe électrogène de secours concerné a été remis en conformité et déclaré fonctionnel. L’analyse de cet évènement devra néanmoins définir des actions correctives visant à éviter le renouvellement de cet écart. L’exploitant doit désormais transmettre à l’ASN le retour d’expérience approfondi de cet évènement.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 08/07/2021