Non-respect de la conduite à tenir prévue par les règles générales d’exploitation du réacteur 2

Publié le 04/03/2021

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 8 février 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Bugey a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect de la conduite à tenir prévue par les règles générales d’exploitation (RGE) du réacteur 2 concernant la durée d’indisponibilité du système de protection du réacteur (RPR).

Les RGE sont un recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite des réacteurs associées. Elles prescrivent notamment les délais maximums de réparation en cas d’indisponibilité des systèmes requis pour assurer la sûreté des réacteurs.

Le 3 février 2021, alors que le réacteur 2 était en arrêt dit « à chaud » après sa 4ème visite décennale, EDF a engagé à 9h27 des essais périodiques  du système de traitement des alarmes et de protection du réacteur (RPR). Ces essais conduisent à l’indisponibilité de certains systèmes de protection du réacteur et les RGE prévoient qu’ils doivent être terminés en moins de 24 heures, à défaut de quoi le réacteur doit être conduit dans un état où ces systèmes ne sont plus requis, en arrêt dit « à froid ».

Deux anomalies survenues pendant ces essais ont ralenti leur déroulement. Le 4 février 2021, à 9h27, le délai de 24 heures imparti pour la réalisation des essais a été atteint. Le repli du réacteur a été engagé à 9h29, soit deux minutes plus tard que le délai prévu par les RGE. Les essais s’étant terminés à 9h54, le repli du réacteur a finalement été interrompu, en conformité avec les RGE.

L’indisponibilité des équipements requis ayant été de courte durée, cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, l’événement a affecté des fonctions concourant à la sûreté du réacteur. En raison du dépassement du délai d’indisponibilité prévu par les RGE, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 04/03/2021