Non-respect d’une exigence de sûreté relative au confinement des matières radioactives

Publié le 29/10/2018

Usine Georges Besse II de séparation des isotopes de l'uranium par centrifugation - Transformation de substances radioactives - SET

La société d’enrichissement du Tricastin, filiale d’Orano Cycle, a déclaré le 19 octobre 2018 à l’ASN un événement significatif relatif au non-respect d’une exigence de sûreté portant sur l’interdiction de déplacer un conteneur d’hexafluorure d’uranium (UF6) non entièrement solidifié au sein de son usine d’enrichissement.

Dans cette usine, l’UF6 est enrichi en isotope 235 par un procédé de centrifugation. Pour les besoins du procédé industriel, l’UF6 des conteneurs est liquéfié par chauffage dans un autoclave avant prélèvement d’un échantillon. Les conteneurs doivent ensuite être refroidis pendant une durée suffisante pour garantir la solidification complète de l’UF6 avant leur sortie de l’autoclave, selon une exigence du référentiel de sûreté de l’installation. En effet, en cas de dommage sur un conteneur, l’UF6 solidifié présente moins de risques pour les salariés et l’environnement.

En analysant le profil d’évolution de la pression interne des derniers conteneurs échantillonnés, l’exploitant a constaté, le 17 octobre 2018, qu’il n’était pas en mesure de garantir la totale solidification de l’UF6 à l’issue de la durée qu’il s’est fixée pour le refroidissement des conteneurs. Ainsi des conteneurs ont pu être sortis des autoclaves sans que la solidification de l’UF6 ne soit complètement terminée.

Aucun événement n’ayant affecté l’étanchéité des conteneurs d’UF6 déplacés, cet écart n’a entraîné aucune conséquence sur l’installation, le personnel ou l’environnement.

Compte-tenu du non-respect d’une exigence de sûreté ayant affecté plusieurs conteneurs d’UF6, l’incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des évènements nucléaires) qui en compte 8.

L’ASN a réalisé le 26 octobre 2018 une inspection sur cet événement.

[mise à jour 31/10/2018] Consulter la lettre de suites relative à l'inspection réactive du 26 octobre 2018 :

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 31/10/2018