Mise en œuvre d’un arrangement spécial pour le transport de conteneurs cylindriques d’UF6, non applicable dans les INB

Publié le 12/05/2015

L'usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse - Transformation de substances radioactives - Eurodif

Usine Georges Besse II de séparation des isotopes de l'uranium par centrifugation - Transformation de substances radioactives - SET

Usines Orano Cycle de chimie de l’uranium TU5 et W - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

La société AREVA NC a déclaré le 30 avril 2015 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à la mise en œuvre, sur ses installations nucléaires de base (INB) du site du Tricastin (Drôme et Vaucluse), d’un arrangement spécial pour le transport, non applicable dans les INB.

Les INB du site AREVA du Tricastin ont pour principal objet la production d’hexafluorure d’uranium (UF6) et son enrichissement en uranium 235. L’UF6 est transporté en conteneurs cylindriques qui doivent faire l’objet d’une épreuve sous pression, tous les cinq ans.

Lors de leur épreuve quinquennale, les vannes de certains conteneurs cylindriques n’avaient pas été testées à la pression requise. AREVA avait alors déclaré à l’ASN, le 24 octobre 2014, un événement significatif pour le transport. A la suite de l’analyse de ce premier événement, l’exploitant a suspendu l’utilisation des conteneurs concernés jusqu’à leur remise en conformité.

A cette fin, les conteneurs concernés ont été transportés vers des installations du site permettant de procéder à leur vidange. Ces opérations de transport ont été réalisées suivant les conditions d’un arrangement spécial pour le transport approuvé par le Délégué à la sûreté nucléaire pour les activités et installations intéressant la Défense (DSND). Cet arrangement spécial pour le transport ne s’appliquait formellement pas sur le périmètre des INB placées sous le contrôle de l’ASN. Une cinquantaine d’opérations de transport ont été réalisées avant que l’écart ne soit mis en évidence.

Cette non-conformité n’a pas entraîné de conséquences immédiates sur les installations et n’a pas eu d’impact sur le personnel ou l’environnement. AREVA NC devra solliciter un arrangement spécial pour le transport de la part de l’ASN pour pouvoir reprendre les opérations de transfert.

En raison d’un écart aux règles de transport de matières radioactives, interne au site, ayant impacté plusieurs exploitants du site, l’événement est classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 12/05/2015