Inspection de revue sur le thème du facteur humain du 12 au 16 novembre

Publié le 20/11/2001

Station de traitement des effluents et déchets solides (STE2) et atelier de traitement des combustibles nucléaires oxyde (AT1) - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Du 12 au 16 novembre 2001, cinq inspecteurs de l'Autorité de sûreté nucléaire assisté de cinq experts de l'IPSN ont procédé à une inspection approfondie sur le thème du facteur humain à l'usine de retraitement COGEMA de La Hague.

A la suite d'une réflexion sur les pratiques d'inspection et en s'inspirant d'expériences étrangères, l'Autorité de sûreté nucléaire a décidé de réaliser chaque année quelques inspections particulièrement approfondies -cinq inspecteurs sur trois ou quatre jours- en complément des 700 inspections courantes déjà pratiquées -deux inspecteurs sur un ou deux jours. Ainsi, en complément des 70 inspections courantes effectuées chaque année sur l'usine COGEMA de La Hague sur des thèmes tels que la criticité (1) , le confinement des matières radioactives ou l'incendie, l'Autorité de sûreté nucléaire a effectué du 12 au 16 novembre 2001 une inspection de revue, sur le thème du facteur humain.

La sûreté des installations repose sur le matériel et l'amélioration de sa fiabilité mais également sur la qualité du travail des personnes. Aussi, l'Autorité de sûreté nucléaire consacre une part de son activité au " facteur humain ", étant entendu qu'il s'agit là d'un ensemble regroupant tant les comportements individuels et collectifs que l'organisation et le management.

Au cours de cette inspection de revue, au travers d'entretiens et d'observations, sur le terrain et en salle de conduite, cinq équipes d'inspection ont examiné les thèmes suivants :

  • la formation et le maintien des compétences ;
  • l'ergonomie des outils informatiques et de la documentation d'exploitation ;
  • la communication au sein des équipes opérationnelles et entre elles ;
  • le retour d'expérience des événements intéressant la sûreté.

Au vu de ce contrôle réalisé par sondage, les inspecteurs ont pu vérifier le respect des règles et dispositions de sûreté et une prise en compte satisfaisante du facteur humain dans l'exploitation et la maintenance des installations. Cependant, les inspecteurs ont identifié plusieurs points à améliorer concernant :

  • le référentiel de formation des opérateurs et de l'encadrement des ateliers ;
  • l'ergonomie de certains outils d'exploitation ;
  • l'analyse des facteurs humains dans les événements intéressant la sûreté.

(1) Objet de la précédente inspection de revue réalisée en octobre 2000 sur l'usine COGEMA de La Hague.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014