Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Inétanchéité d’une tuyauterie contenant de l’oxyde d’uranium naturel appauvri à l’extérieur de l’atelier de défluoration d’AREVA NC de Pierrelatte (Drôme)

Publié le 31/10/2013

L'installation TU 5 et W (usine AREVA NC) - Transformation de substances radioactives - AREVA

L’atelier W exploité par AREVA NC sur le site de Pierrelatte est une installation située dans le périmètre de l’INB n°155 (dite installation TU5). Cet atelier transforme de l’hexafluorure d’uranium (UF6) en oxyde d’uranium (U3O8) sous forme de poudre chimiquement stable et faiblement radioactive.

Le 31 octobre 2013 vers 10h00, un opérateur a constaté la présence de traces de poudre d’U3O8 sur le sol, à l’extérieur du bâtiment. La poudre provient d’une rupture de confinement d’une tuyauterie aérienne de transfert entre deux ateliers. La fuite a conduit à l’accumulation d’une trentaine de kilogrammes de poudre dans la partie basse du coffrage de protection des tuyauteries. Ce coffrage n’étant pas étanche, de la poudre s’est répandue sur le sol.

L’exploitant a immédiatement arrêté l’exploitation de l’atelier, a mis en place un périmètre de sécurité et mené des contrôles radiologiques à proximité de la tuyauterie défaillante et plus largement dans l’environnement. D’autre part, l’exploitant a procédé à la récupération de la matière dispersée. L’assainissement de la zone contaminée est actuellement en cours. Les personnels travaillant à proximité ont été conduits au service médical du site afin de pratiquer des examens médicaux.

Les résultats des contrôles radiologiques dans l’environnement démontrent l’absence de contamination à l’extérieur d’un périmètre restreint autour de la tuyauterie. En outre, les analyses médicales concluent à l’absence de contamination externe et interne des personnels.

Cet événement n’a pas conduit à des rejets à l’extérieur du site et n’a pas eu d’impact sur la santé des travailleurs.

En raison de la défaillance de la dernière barrière de confinement de la matière radioactive conduisant à une dispersion de poudre à l’extérieur du bâtiment, l’événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 24/01/2014