Indisponibilité prolongée d’un capteur de débit du circuit d’alimentation en eau d’un générateur de vapeur du réacteur 4

Publié le 07/01/2021

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 31 décembre 2020, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’un capteur de débit du circuit d’alimentation en eau du générateur de vapeur n° 1 du réacteur 4 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Le circuit d’alimentation en eau des générateurs de vapeur permet d’assurer le refroidissement du réacteur en fonctionnement normal. Il comporte divers capteurs qui concourent à l’élaboration des ordres de protection du réacteur.

Le 29 décembre 2020, un essai périodique est réalisé afin de tester le bon fonctionnement d’un capteur de débit du circuit d’alimentation en eau du générateur de vapeur n° 1. Lors de l’essai, les intervenants identifient que l’une des deux vannes d’isolement du capteur est fermée alors qu’elle aurait dû être ouverte, ce qui rend indisponible ce capteur et les systèmes de protection du réacteur associés.

Les investigations réalisées montrent que la position de cette vanne était conforme lors d’un contrôle réalisé avant le 13 septembre 2020 dans le cadre du redémarrage du réacteur, à l’issue de son arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible. A compter de cette date, ce capteur était requis par les règles générales d’exploitation (RGE). L’analyse des signaux du capteur, réalisée a posteriori, montre qu’il était indisponible depuis le 22 septembre 2020. L’indisponibilité de ce capteur n’avait pourtant pas été détectée lors d’un essai réalisé le 23 septembre 2020 durant la phase de montée en puissance du réacteur 4.

La vanne d’isolement concernée a été ouverte dès le 29 décembre 2020 puis le fonctionnement du capteur de débit du circuit d’alimentation en eau du générateur de vapeur n° 1 a été vérifié, permettant de rétablir la conformité aux RGE des systèmes de protection du réacteur.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les personnes et l’environnement. Toutefois, compte tenu de la détection tardive de l’indisponibilité d’un système de protection requis par les règles générales d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 07/01/2021