Indisponibilité durant plus de 8 heures de la ventilation d’ambiance des laboratoires 22 et 24 du bâtiment 18

Publié le 21/12/2009

Procédé - Installation de recherche en démantèlement - CEA

Le samedi 12 décembre 2009 à 21h55, une panne d’un système de ventilation des laboratoires 22 et 24, situés dans la tranche 2 du bâtiment 18, est survenue au sein de l’INB n°165 du centre CEA de Fontenay-aux-Roses. La remise en fonctionnement n’a pu être effectuée sous 8 heures comme exigé par les règles générales de surveillance et d’entretien de l’installation.

Cette défaillance est survenue au lendemain d’une intervention sur le ventilateur incriminé suite à la détection d’un bruit anormal. Le ventilateur avait alors été remis en service mais le bruit persistait. De plus, des bruits anormaux avaient déjà été détectés en octobre 2009 suite à la maintenance semestrielle du ventilateur et les actions nécessaires n’avaient alors pas été menées pour éviter une panne sérieuse du matériel in fine.

L’événement n’a eu aucune conséquence réelle sur les personnes et l’environnement. Son impact sur la sûreté de l’INB est limité dans la mesure où le risque radiologique, qui se limite à la présence de déchets de très faible activité, est faible. Cependant, cet événement remet en question, d’une part la capacité du sous-traitant à assurer l’entretien d’autres matériels similaires et classés importants pour la sûreté, tels que les ventilateurs du réseau d’extraction des procédés des INB, et d’autre part la maîtrise de la qualité de la prestation par le CEA, qui reste responsable de la sécurité et de la sûreté de ses installations.

En raison des lacunes dans la culture de sûreté du prestataire et du défaut de maîtrise de la prestation par le CEA, l’incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014