Indisponibilité du système de mesure de la puissance nucléaire du réacteur 2

Publié le 03/05/2018

Centrale nucléaire de Penly - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 26 avril 2018, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité du système de mesure neutronique du réacteur 2, ce qui constitue un écart aux règles générales d’exploitation (RGE).

Le système de mesure de la puissance nucléaire (RPN) permet d'assurer la surveillance permanente de la puissance du réacteur. Cette surveillance, qui consiste à mesurer le flux de neutrons, est effectuée par l'intermédiaire de capteurs disposés à l’extérieur de la cuve.

Le 23 avril 2018, le réacteur 2 était en fonctionnement normal et l’exploitant a procédé dans le cadre de la maintenance aux paramétrages des quatre chaînes de puissance neutronique mais dans un ordre différent de celui prévu par la procédure. Ce décalage a entrainé un mauvais paramétrage et pour l’une des chaines de mesure un fonctionnement décalé de plus de 2 % par rapport aux critères fixés par les RGE.

Cette situation a conduit EDF à considérer que deux des quatre chaines de mesures RPN n’étaient pas disponibles durant 12 minutes et que les RGE n’avaient donc pas été respectées. Dès la détection de l’écart, EDF a immédiatement remis en conformité les capteurs concernés et les quatre chaines de mesures ont retrouvé leur fonctionnement normal.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel et l’environnement. Toutefois, en raison de de l'indisponibilité partielle du système de mesure de puissance nucléaire, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 03/05/2018