Incident lors des opérations de déchargement du combustible du réacteur n° 1

Publié le 10/08/2009

Centrale nucléaire de Gravelines - Réacteurs de 900 MWe - EDF

L'ASN a été informée par EDF d'un incident de manutention du combustible survenu le 9 août 2009 à 3h 45 du matin lors des opérations de déchargement du réacteur  n°1.
 
Le cœur d’un réacteur nucléaire de 900 mégawatts, comme Gravelines 1, est composé de 157 assemblages combustibles comportant chacun 264 crayons qui contiennent le combustible nucléaire. Les réacteurs doivent être arrêtés périodiquement et déchargés pour procéder au renouvellement du combustible.
 
Lors de cette opération, le couvercle de la cuve du réacteur et les structures internes supérieures de maintien sont retirés pour pouvoir accéder aux assemblages combustibles et pouvoir les remplacer.
 
Un assemblage combustible est resté accroché aux structures internes supérieures au cours des opérations d'enlèvement. L'exploitant a interrompu ces opérations et fait procéder à l'évacuation du bâtiment réacteur et à son isolement, conformément aux règles d'exploitation du réacteur. L’assemblage est sous eau dans la cuve et son refroidissement est assuré par le circuit normal utilisé lorsque le réacteur est à l’arrêt.
 
La possibilité de détérioration des assemblages combustibles, y compris leur chute éventuelle, lors de la manutention des assemblages fait partie des événements que l'ASN demande de prendre en compte et d'anticiper lors de l'autorisation d'exploitation d'un réacteur. L'enceinte de confinement et le système de ventilation sont conçus pour faire face à des événements de ce type.
 
Une inspection de l’ASN a lieu ce jour, lundi 10 août 2009, sur le site pour contrôler les dispositions prises par EDF.
 
L'incident, qui est toujours en cours, n'a pas eu de conséquences pour le personnel de la centrale et n'a pas entraîné de rejets dans l'environnement.
 
EDF travaille à la préparation des opérations de remise en place de l’assemblage dans sa position normale.
 
Un incident de même nature s’était produit sur le réacteur n°2 de Tricastin en septembre 2008.
 
L’ASN classe provisoirement cet incident au niveau 1 de l’échelle INES.

 

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 14/02/2019