Incident lors des opérations de déchargement du combustible du réacteur 2

Publié le 13/02/2019

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

L’ASN a été informée par EDF d’un événement survenu dans la nuit du 2 au 3 février 2019 lors des opérations de déchargement en combustible réalisées dans le cadre de l’arrêt programmé du réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Lors des opérations de levée des structures internes supérieures de la cuve, EDF a détecté qu’un assemblage de combustible était resté accroché à ces structures internes supérieures.

Le cœur du réacteur nucléaire est composé de 157 assemblages de combustible comportant chacun 264 crayons qui contiennent le combustible nucléaire. Les réacteurs doivent être arrêtés périodiquement et déchargés pour procéder au renouvellement partiel du combustible. Ces opérations se font sous eau afin d’assurer une protection biologique vis-à-vis des radiations. EDF commence par retirer le couvercle de la cuve, puis les structures internes supérieures (qui maintiennent verticalement les assemblages de combustible lorsque le réacteur est en fonctionnement) pour pouvoir ensuite accéder aux assemblages de combustible proprement dits et les retirer de la cuve.

Dès la détection de l’accrochage d’un assemblage de combustible aux structures internes supérieures, EDF a interrompu ses opérations, procédé à l’évacuation du bâtiment réacteur et à son isolement conformément aux règles d’exploitation du réacteur.

L’assemblage est actuellement sous eau et refroidi par les moyens normaux.

Cet événement n’a pas eu de conséquence en termes de rejets ou pour le personnel.

Un tel événement s’était produit en 2008 (2 assemblages de combustible accrochés) et en 2009 (1 assemblage de combustible accroché) sur le réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin. Ces deux événements étaient liés à la même cause technique (présence d’un corps migrant sous un assemblage, vu et éliminé en 2008  mais ayant conduit à des déformations d’assemblage à l’origine de l’incident de 2009). Il s’était également produit (1 assemblage de combustible accroché) sur le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines en 2009. Cet événement était lié à une déformation d’assemblage mal prise en compte lors du rechargement précédent.

Dans le cadre de la résolution des événements de 2008 et 2009, EDF a développé une méthode de sécurisation puis de décoincement : EDF travaille actuellement à requalifier cette méthode pour intervenir sur le réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin afin de sécuriser l’assemblage de combustible actuellement grippé et accroché aux structures internes supérieures.

La division de Lyon de l’ASN a mené une inspection réactive sur la centrale nucléaire du Tricastin le 7 février 2019. La lettre de suite qui en découlera sera publiée sur le site internet de l’ASN.

EDF a déclaré cet événement au niveau 1 de l’échelle INES le 5 février 2019. L’ASN examine cette proposition de classement et n’exclut pas un reclassement à un niveau supérieur.

En savoir plus :

Publié le 08/09/2008

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Incident à la centrale nucléaire EDF du Tricastin

L'ASN a été informée par EDF d'un incident survenu le 8 septembre 2008 à 10h30 lors de la manutention du combustible à l'occasion des opérations de déchargement du réacteur Tricastin 2.

Publié le 10/08/2009

Centrale nucléaire de Gravelines - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Incident lors des opérations de déchargement du combustible du réacteur n°1

L'ASN a été informée par EDF d'un incident de manutention du combustible survenu le 9 août 2009 à 3h 45 du matin lors des opérations de déchargement du réacteur n°1.

Publié le 06/11/2009 à 13:10

Note d'information

Incident à la centrale nucléaire EDF du Tricastin (Réacteur n°2)

L'ASN a été informée par EDF que pendant les opérations de déchargement en combustible, réalisées dans la nuit du 5 au 6 novembre au réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin, un assemblage combustible est resté accroché aux structures internes supérieures au cours des opérations de déchargement.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 15/02/2019