Incendie sur le chantier de démantèlement des échangeurs de chaleur

Publié le 30/09/2015

Monts d'Arrée EL4 D (Brennilis) - Stockage et dépôt de substances radioactives - EDF

Le 25 septembre 2015, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif relatif à la survenue d’un incendie dans le bâtiment réacteur, au niveau d’un sas de découpe de composants utilisé pour le chantier de démantèlement des échangeurs de chaleur.

La centrale nucléaire de Brennilis est à l’arrêt depuis 1985 et en démantèlement depuis 1996. Elle ne contient plus de combustible nucléaire. Le décret n° 2011-886 du 27 juillet 2011 autorise EDF à procéder à des opérations de démantèlement partiel. Dans ce cadre, les deux échangeurs de chaleur ont été démantelés entre octobre 2013 et mars 2015 ; ces équipements, situés dans l’enceinte du réacteur, étaient destinés à assurer le refroidissement du réacteur par du gaz carbonique. Depuis avril 2015, le chantier de démantèlement des échangeurs est en phase de repli.

Le 23 septembre 2015, dans le cadre des dernières opérations de repli de ce chantier, des intervenants extérieurs procédaient à des opérations de découpe de déchets dans un sas d’une dizaine de mètres de long sur quelques mètres de large, situé dans l’enceinte du réacteur. Vers 15h30, à l’issue d’une opération de découpe à la meuleuse, l’un des intervenants a constaté le départ d’un feu à l’endroit où des chiffons imbibés de produit décontaminant et dégraissant avaient été disposés. Les intervenants ont donné l’alerte et ont tenté d’éteindre le feu sans succès. Ils ont alors évacué le sas. Les pompiers sont rapidement intervenus et ont maîtrisé l’incendie à 17h20.

Le départ de feu a entraîné l’arrêt du système de ventilation nucléaire de l’enceinte du réacteur. Les fumées de l’incendie sont ainsi restées confinées dans l’enceinte. EDF étudie actuellement les solutions techniques envisageables pour les traiter de manière optimale.

Des contrôles de contamination radioactive ont été réalisés sur l’ensemble du personnel présent sur site ; ils se sont révélés négatifs. Quatre personnes ont inhalé des fumées dégagées par l’incendie, elles ont été prises en charge.

L’ASN a procédé à une inspection réactive le 24 septembre 2015. La lettre de suites de cette inspection sera publiée sur le site de l’ASN.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur la radioprotection du personnel, ni sur l’environnement. En raison de l’inadéquation de procédures et de défauts de culture de sûreté, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 30/09/2015