Erreur de manipulation ayant conduit au déclenchement de l'alarme de criticité

Publié le 18/07/2005

Anomalie générique

ATelier Alpha et Laboratoires d’Analyses des Transuraniens et d’Études de retraitement (Atalante) - Laboratoire de recherche et de développement et étude de production des actinides - CEA

Le 28 juin 2005, au laboratoire ATALANTE, l'alarme de surveillance de la criticité d'un caisson étanche s'est déclenchée, au cours d'une opération de transfert de liquide entre deux cuves d'effluents.

Cet événement est dû à l'arrivée d'environ un litre de solution radioactive dans une boîte à gants non prévue à cet effet, à la suite d'une erreur de branchement de canalisation. Le dispositif d'alarme s'est alors déclenché. Au vu des premières investigations, ce n'était pas un cas avéré de criticité.

Le personnel présent a été immédiatement évacué, le contrôle de tous les dosimètres n'a montré aucune dose significative.

Une inspection réactive réalisée le 7 juillet 2005 par les inspecteurs de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a permis de constaté que l'incident était dû à un manque de préparation de l'opération de transfert.

Cet évènement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté de l'installation et sur l'environnement. Le non-respect d'une procédure d'exploitation justifie le classement de cet évènement au niveau 1 de l'échelle INES.

ATALANTE est un laboratoire du CEA développant des recherches destinées à réduire les volumes et la nocivité à long terme des déchets. Ce laboratoire a également la mission de réaliser et de détruire des sources scellées.

La criticité désigne la possibilité qu'a la matière nucléaire dite "fissile", de déclencher une réaction en chaîne incontrôlée.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014