Détection tardive de l'indisponibilité du système d’extraction d’iode d’un circuit de ventilation

Publié le 20/05/2020

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 28 avril 2020, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté concernant la détection tardive de l’indisponibilité du système d’extraction d’iode du circuit de ventilation DVW du réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Le circuit de ventilation DVW assure l’extraction de l'air des traversées entre le bâtiment réacteur et les bâtiments périphériques. Il contribue au confinement des substances radioactives, notamment en cas d’accident, en assurant la filtration de l’air sur des pièges à iode.

Le système d’extraction d’iode du circuit de ventilation DVW est équipé de deux voies qui assurent de façon redondante la même fonction.

Le 22 avril 2020, un essai périodique est réalisé sur la voie B du circuit DVW dans le cadre du redémarrage du réacteur 2 à l’issue de son arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible. Au cours de cet essai, les alarmes relatives à un débit d’air insuffisant extrait sur le système d’extraction d’iode du circuit de ventilation DVW sont apparues lors de la mise en service du ventilateur. Après analyse, l’exploitant a considéré que le système d’extraction d’iode du circuit de ventilation DVW était indisponible.

Les investigations réalisées ont mis en évidence qu’un registre, situé en amont du ventilateur, sur une gaine de ventilation commune aux deux voies, n’était pas suffisamment ouvert. La dernière manœuvre de ce registre avait été réalisée le 14 mars 2020 lors de l’arrêt du réacteur 2. De plus, cette indisponibilité n’avait pas été détectée lors de la réalisation d’un essai périodique sur la voie A le 21 avril 2020 malgré l’apparition des mêmes alarmes lors de la mise en service du ventilateur de la voie A du circuit DVW.

Le registre a été repositionné et le système testé à nouveau, avec un débit d’air conforme aux critères prévus.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les personnes et l’environnement. Toutefois, compte tenu de la détection tardive de l’indisponibilité d’un système de ventilation requis par les spécifications techniques d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 20/05/2020