Détection tardive de l’indisponibilité d’une pompe de secours alimentant le circuit secondaire du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Cattenom.

Publié le 09/04/2019

Centrale nucléaire de Cattenom - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 5 avril 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cattenom a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la sûreté concernant la détection tardive de l’indisponibilité d’une turbopompe du circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur (ASG) du réacteur 4, après un arrêt pour maintenance et rechargement en combustible.

Le système ASG dispose de deux voies A et B, redondantes, pour pallier une défaillance du circuit normal d’alimentation des générateurs de vapeur.

Le 2 avril 2019, l’exploitant détecte lors d’un essai périodique que la vanne alimentant en vapeur la turbopompe de la voie B du système ASG ne s’ouvre pas automatiquement. Après examen, l’exploitant détermine qu’un défaut de montage, réalisé lors d’une maintenance début mars 2019, est à l’origine de cette panne.

Compte tenu que la voie A du système était disponible et qu’une action manuelle aurait permis de mettre rapidement en service la voie B, les conséquences potentielles de cet événement sont limitées.

Cependant, en raison de la détection tardive de l’indisponibilité de la vanne, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 09/04/2019