Détection tardive de l’indisponibilité d’une pompe d’alimentation de secours des générateurs de vapeur du réacteur 2

Publié le 23/12/2019

Centrale nucléaire de Penly - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 11 décembre 2019, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’une turbopompe du circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur (système ASG) du réacteur 2.

Le système ASG est constitué de deux voies indépendantes (voies A et B), chacune équipée d’une motopompe électrique et d’une turbopompe fonctionnant à la vapeur. Chacune des pompes de ces deux voies permet d’assurer la fonction d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur.

Le réacteur 2 était en arrêt pour maintenance programmé depuis le 27 juillet 2019. Le 8 décembre 2019, lors de la requalification du matériel, EDF détecte une anomalie de maintenance sur la turbopompe de la voie B, conduisant à son indisponibilité. Au même moment, plus de deux soupapes de protection du circuit de vapeur principale de ce réacteur étaient indisponibles. En application des règles générales d’exploitation, dans cette situation de cumul d’indisponibilité, les opérateurs ont amorcé le repli du réacteur vers un état où ces systèmes n’étaient plus requis.

La seconde voie du système ASG était cependant disponible. Dès la découverte du dysfonctionnement, le matériel a été remis en conformité.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement. Toutefois, en raison de la détection tardive de l’anomalie sur la turbopompe, il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 23/12/2019