Détection tardive de l’indisponibilité d’une chaine de mesure de la radioactivité du réacteur 1

Publié le 05/03/2019

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 15 février 2019, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité d’une chaîne de mesure du système de surveillance de la radioactivité du réacteur 1.

Le système de mesure du système de surveillance de la radioactivité (KRT) permet de surveiller les rejets radioactifs et les niveaux d’activité à l’intérieur des bâtiments et sur le site. La chaîne concernée est dédiée au contrôle de la mesure d’activité du circuit d’échantillonnage et de purge de l’un des générateurs de vapeur.

Le 23 octobre 2018, une opération de maintenance a été réalisée sur la partie électronique de la chaîne de mesure alors que le réacteur était à l’arrêt. Le 1er novembre 2018, le réacteur est passé dans l’état « arrêt normal sur générateurs de vapeur », à partir duquel le report de la mesure de la chaîne KRT en salle de commande est requis.

Le 11 février 2019, l’exploitant a constaté, lors d’un contrôle mensuel, que la valeur retransmise en salle de commande était erronée. Le diagnostic a conclu à un mauvais paramétrage de la chaîne de mesure lors de l’intervention d’octobre 2018. Le paramétrage a été corrigé afin que la chaîne de mesure retrouve son fonctionnement normal.

Cette situation a conduit EDF à considérer qu’une chaîne de mesure n’était pas disponible du 1er novembre 2018 au 11 février 2019.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel et l’environnement. Cependant, compte tenu de sa détection tardive, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 05/03/2019