Détection tardive d’écarts affectant la préparation et la réalisation de travaux de soudure

Publié le 12/03/2018

Anomalie générique

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Cattenom - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 1er décembre 2017, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif générique concernant les centrales nucléaires de Belleville-sur-Loire, Cattenom et Nogent-sur-Seine. Cet événement fait suite à la détection d’écarts affectant des opérations de soudage.

Lors d’un contrôle réalisé en juin 2017 sur la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, EDF a détecté, dans les rapports de fin d’intervention de travaux de soudure réalisés par une entreprise prestataire, des écarts affectant les procédés de soudage et la qualification des opérateurs. Ces rapports permettent de tracer que les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art et dans le respect des exigences définies. Parmi les écarts détectés, EDF a identifié deux cas de modification volontaire.

EDF a étendu ses contrôles à des travaux de soudure récents et aux rapports de fin d’intervention établis par le passé par cette entreprise prestataire qui intervient sur plusieurs centrales nucléaires. Des écarts ont été détectés sur les centrales nucléaires de Cattenom et Nogent-sur-Seine concernant des interventions de soudure réalisées depuis 2010. Aucune autre modification volontaire n’a été détectée à ce stade.

EDF a procédé à la réparation de la plupart des soudures affectées d’un écart et a renforcé la surveillance de l’entreprise prestataire. Quelques soudures ont été laissées en l’état après justification par EDF. Des contrôles sont encore en cours sur certains réacteurs.

Cet événement révèle une insuffisance de la surveillance qu’a exercée EDF sur l’entreprise prestataire sur la période investiguée alors que cette entreprise accomplissait des activités importantes pour la sûreté. Compte-tenu de la détection tardive des anomalies et des conséquences potentielles des anomalies de soudage, l’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 12/03/2018